Une aide à l’embauche des jeunes

Une aide à l’embauche des jeunes

  • Post category:Actualités

Dans le cadre du plan #1jeune1solution, le gouvernement a mis en place à compter du 1er août 2020 et jusqu’au 31 janvier 2021, une aide de 4 000 euros maximum pour les employeurs embauchant un jeune de moins de 26 ans, en CDI ou en CDD d’au moins 3 mois.

Les conditions à remplir

L’aide est attribuée aux employeurs qui recrutent un jeune de moins de 26 ans en contrat à durée indéterminée ou en contrat à durée déterminée d’au moins 3 mois.

La rémunération ne doit pas excéder deux fois le montant du Smic, soit environ 3 079 € brut par mois pour un contrat de travail à temps plein (35 heures par semaine).

Ces conditions s’apprécient à la date de conclusion du contrat.

L’aide est de 4 000 euros sur un an pour un salarié à temps plein. Ce montant est proratisé en fonction du temps de travail et de la durée du contrat de travail.

L’entreprise doit être à jour de ses obligations déclaratives et de paiement auprès des administrations sociales et fiscales (hors plan d’apurement dûment respecté).

Cette aide n’est pas cumulable avec d’autres aides de l’Etat liées à l’insertion, à l’accès ou le retour à l’emploi, au titre du salarié concerné.

L’employeur ne doit pas avoir procédé à un licenciement économique sur le poste concerné depuis le 1er janvier 2020.

Le salarié ne doit pas avoir appartenu aux effectifs de l’entreprise à compter du 1er août 2020 au titre d’un contrat n’ayant pas ouvert droit au bénéfice de l’aide.

L’employeur devra maintenir le salarié dans ses effectifs au moins 3 mois après sa prise de fonction.

A savoir

En cas de placement en activité partielle classique ou de longue durée, l’aide ne sera pas due pour les périodes concernées.

Les particuliers employeurs ne sont pas éligibles à l’aide.

Comment bénéficier de l’aide ?

L’employeur dispose d’un délai de 4 mois à compter de l’embauche du salarié pour faire sa demande. Les demandes d’aide s’adressent à l’Agence de services et de paiement (ASP) par voie dématérialisée, via le téléservice qui sera ouvert à compter du le 1er octobre 2020.

L’employeur devra fournir la copie du contrat de travail, la copie de la pièce d’identité de son représentant et la copie de la pièce d’identité du jeune.

Vous avec des questions concernant le plan #1jeune1solution ? Vous souhaitez le mettre en place ? Nos équipes FIBA sont à vos côtés.