QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE COMMISSAIRE AUX COMPTES
"TITULAIRE" ET "SUPPLÉANT" ?

Les sociétés qui doivent nommer un commissaire aux comptes doivent nommer un commissaire aux comptes titulaire et un commissaire aux comptes suppléant.

Le commissaire aux comptes titulaire est nommé pour 6 exercices. A chaque exercice, il intervient pour suivre l'évolution de votre entité. A l'issue de son intervention, il émet un rapport ayant pour objet la certification des comptes annuels.

Le commissaire aux comptes suppléant est également nommé pour 6 exercices. Il n'intervient que si l'intervenant titulaire démissionne ou est défaillant. Il est donc courant de ne jamais rencontrer son commissaire aux comptes "suppléant". S'il n'intervient pas, il ne vous facturera aucune prestation.

 

> DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT D’HONORAIRES DE COMMISSAIRE AUX COMPTES

 
 
> RETROUVEZ TOUTES NOS MISSIONS D'AUDIT LÉGAL
 
> RETROUVEZ TOUTES NOS MISSIONS D'AUDIT CONTRACTUEL
 


autres Questions sur le Commissariat Aux Compte et l'Audit :

> Pourquoi faire appel à un commissaire aux comptes ?
> Quelle est la différence entre expert-comptable et commissaire aux comptes ?
> Quelle est la différence entre audit légal et audit contractuel ?
> Quand est-il obligatoire de faire appel à un commissaire aux comptes ?
> Comment nommer un commissaire aux comptes ?
> Quelles sont les formalités à respecter pour la nomination d’un commissaire aux comptes ?

Profitez d’une démonstration myFIBA, appelez-nous au :

0809400296